Le contrat d’assurance d’obsèques

Des évènements tels que la survenue d’un décès ne peut pas être connus d’avance. C’est pour ce qui justifie l’existence du contrat d’assurance d’obsèques. Il vise à donc prévoir et garantir les ressources nécessaires pour les obsèques en cas de décès.

Quelle est l’utilité d’un contrat d’assurance obsèques ?

Une souscription à une assurance d’obsèques vise surtout à exonérer les proches du défunt d’avoir à supporter les dépenses des funérailles. Consultez ce site pour en savoir plus à propos. C’est donc une couverture financière anticipée pour l’organisation de vos funérailles quand votre décès surviendra.

Quelles sont les différentes options de contrat d’assurance d’obsèques ?

Il existe deux possibilités de contrat d’assurance d’obsèques en fonction du type de bénéficiaire.
Lorsque le bénéficiaire est un de vos proches à savoir un parent, votre conjoint, un ami, un capital lui sera versé à votre décès. Cette somme est versée par l’assureur au proche désigné par le défunt dans le contrat. Avec cet argent le bénéficiaire pourra organiser les funérailles du défunt sans avoir à supporter de sa propre poche les dépenses liées aux funérailles.
La deuxième possibilité est donc de conclure un contrat d’assurance d’obsèques dans lequel le bénéficiaire sera la pompe funèbre qui organisera vos obsèques. Dans ce cas vous avez donc la latitude de préciser comment vous voulez que vos obsèques soient organisées.

Comment constituer le capital pour l’assurance obsèques ?

Pour former le capital pour l’assurance obsèques, vous avez la possibilité de procéder à des cotisations après avoir déterminé au préalable le montant du capital nécessaire pour effectuer vos obsèques. Si vous avez une grande capacité financière, vous pouvez effectuer un versement unique. Dans le cas contraire, vous pouvez effectuer des versements périodiques pendant 5 ans à 20 ans.

Combien coûte l’organisation des funérailles ?

Le coût des obsèques varie en fonction de la localité choisie pour son organisation. Par exemple en zone rurale, elles varient de 2 500 euros à 3 700 euros. En revanche en zone urbaine il faut prévoir une somme minimale de 3 800 euros.