Comment fonctionne un clearomiseur ?

Plutôt que de s'adonner à la cigarette classique, plusieurs préfèrent la cigarette électronique. Cet accessoire est composé principalement de deux parties, il s'agit de la batterie et du clearomiseur. Le clearomiseur est sans doute la partie centrale de cet appareil. Il reçoit l’e-liquide et permet aussi la production de la vapeur. Mais dans son ensemble comment fonctionne-il ? C’est la question à laquelle répondra ce article.

Quel est la composition du clearomiseur ?

En ce qui concerne la composition du clearomiseur en lui-même, il regroupe des sous-pièces qui font de lui une partie indispensable, allez sur le lien du site pour plus d’informations. Le premier élément est le réservoir : c’est dans cette partie qu’est stockée l’e-liquide. Ensuite, nous avons la résistance qui produit la vapeur de votre cigarette. Mais elle a tendance à s’endommage vite, raison pour laquelle il faut savoir l’entretenir. Ensuite, il y a la cheminée qui sert de canal pour l’accession de la vapeur, par de la résistance à la bouche. Enfin les autres composés qui sont la base qui fixe le clearomiseur à la batterie et l’embout ou drip-tip.

comment marche le clearomiseur ?

Il faut savoir que le cleromiseur marche avec un mécanisme composé de plusieurs sous-compartiments qui sont interconnectés. Cependant, il faut noter que le mode de fonctionnement est tout à simple. Au début du processus, l’e-liquide contenu dans le réservoir mouille la mèche qui est à la résistante. Il s’en suit le phénomène de capillarité dans lequel le liquide va partir de la mèche jusqu’au fil résistif. Et quand vous actionnez le bouton « switch », automatiquement la batterie de l'appareil s'active. Celle-ci met ainsi en marche la résistance qui commence à chauffer (entre 50° et 75 °). Le fait que la résistance soit chaude, cela évapore le liquide. Enfin lorsqu’une personne aspire, la vapeur remonte le long de la cheminée jusqu’à l’embout (drip-tip) et rejoint la bouche.